AIDE AUX ARTISTES

Cécile guitare .jpg

Cécile Souvay a commencé la guitare classique à 8 ans. Elle a fait toutes ses études de guitare au Conservatoire National de Saint Germain en Laye. L’interprétation de morceaux classiques, espagnols, sud-américains ainsi que les chansons l’ont toujours accompagnée. Après la médaille et le brevet d’interprétation en guitare classique, elle a poursuivi ses études musicales en harmonie ainsi qu’en intégrant la Faculté de Musicologie à la Sorbonne. Passionnée par la guitare Sud-Américaine, elle a travaillé auprès de son ami, grand concertiste, Albert Lahiani  ainsi qu’avec son frère Rémy. Ils se sont alors produits  en guitares d’ensemble à l’UNESCO et à la Sainte Chapelle à Paris. Mais la chanson a gardé une place privilégiée en famille et entre amis. Il n’y avait guère de jours où le chant ne venait résonner. Avec Rémy et des amies japonaises dont Mieko Kamiya, soprano, et Megumi Aïba, pianiste ils se sont produits en chanson française soutenus par l’artiste Yves Duteil dans divers lieux parisiens. Dans son album "Entre sable et roseaux", sorti aux éditions Eponymes, Cécile  rend hommage à François Cheng et, par delà, aux artistes, poètes et musiciens du monde entier, qui portent leur art au service de la beauté. 

Puis, étant enseignante et directrice pédagogique d'un cours à distance, Cécile a préparé avec son frère Rémy un autre album  « Contes en Chansons ».

Cet album de chansons est tiré de contes classiques et modernes, qui a été créé pour une aider les enfants à mémoriser les sons et les lettres à travers la musicalité des histoires de notre enfance. Cécile a écrit les textes et Rémy a composé la musique. 

La musique emprunte les sonorités des années 70, grâce à la composition originale de Rémy Souvay, auteur compositeur et professeur en conservatoire. Rémy utilise divers instruments (précisés pour chaque titre dans le livret pour les enfants et auditeurs curieux) dont la guitare folk 12 cordes qui donne sa couleur à l’album, dans une ambiance minimaliste, « maison ». Ainsi l’enfant exerce son oreille aux divers instruments et découvre avec joie différentes cellules rythmiques. 

Cécile est également la présidente de l'association Hototogisu et l'organisatrice des concerts du Trio Toucher.

Violoncelliste, Loraine Bazalgette conjugue sa passion des arts au pluriel.

À l’âge de 16 ans elle entre au Conservatoire Supérieur de Paris dans la classe de Dominique de Williencourt, et y obtient un premier prix. Elle se perfectionne ensuite auprès de Roland Pidoux, d’Hélène Dautry et de Philippe Bary, s’attachant ainsi à perpétuer l’école française du violoncelle. Ouverte sur le monde, elle se forme également auprès du soliste Pieter Wispelwey, et obtient un Master spécialisé « avec grande distinction » au Conservatoire Royal de Liège.

Passionnée par la musique de chambre, elle intègre à 17 ans la classe du Quatuor Ysaÿe et travaille auprès des plus grands quatuors européens : le Quatuor Debussy, le Quatuor Sine Nomine ainsi que le Quatuor Ludwig. Ses mentors lui ouvrent les portes de nombreux festivals en France et en Belgique : Festival Les Cordes en Ballade, Festival de l’Epau, Festival Images Sonores…

En 2019, elle réalise avec le Quatuor Soror à l’Opéra Bastille le 1er enregistrement du quatuor de Raymond Charpentier, compositeur méconnu du 20ème siècle (Bruits Blancs).

Sa carrière en orchestre lui permet, dès ses 19 ans, de jouer au sein de nombreux orchestres comme l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, l’Orchestre Pasdeloup, l’Orchestre Lamoureux, l’Opéra Studio de Genève, l’Orchestre Colonne ou encore à l’Opéra de Tours, jouant ainsi dans les plus belles salles d’Europe, de Varsovie à la Philharmonie de Paris, du Concertgebouw au Musikverein.

Elle a enregistré avec l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège des œuvres de Camille Saint-Saëns (Zig-Zag Territoires) ainsi que sous la baguette de Jean-Jacques Kantorow des pièces de Eugène Ysaÿe (Musique en Wallonie).

Sa technicité et sa passion de l‘instrument lui permettent d’être invitée comme membre du jury du Concours International Léopold Bellan ou du concours Des Lyres et des Arts depuis plusieurs années, faisant ainsi un lien entre sa carrière de violoncelliste et de pédagogue. Elle est depuis 2014 professeur au Conservatoire de Marly le Roi et au Conservatoire de Maisons-Laffitte.

Amoureuse des mots, éclectique, elle tisse le lien entre la langue française et la musique, mêlant sa voix à celle de son violoncelle. Elle forme avec le guitariste Rémy Souvay le groupe Un Télégramme. Ils se consacrent actuellement à la création d’albums rock. 

Poète, elle a publié son premier recueil La nuit du Brasseur de cidre aux Editions du Panthéon en janvier 2021.

LES ALBUMS

entre sable et roseaux.jpg
Couverture Brême.jpg

EXTRAITS MUSICAUX

Contes en Chansons

François Souvay

loup encadré.jpg
violon.jpeg